Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Habitat d’Herculanum : 10 maisons

Maison du squelette – Maison de l’atrium à la mosaïque – Maison de Neptune et Amphitrite – Maison du grand portail – Maison des cerfs – Maison du mobilier carbonisé – Maison du bicentenaire  – Maison du relief de Télèphe – Maison du cloison de bois – Maison du treillis en bois

 L’habitat d’Herculanum est parfois mieux conservé que celui de Pompéi. Du moins, les murs encore debout sont généralement plus hauts. De plus, les maisons d’Herculanum sont recouvertes d’un toit (mais pas d’origine).

Habitat d’Herculanum : maison du squelette

Habitat d'Herculanum la maison du squeletteIci fut découvert le premier squelette retrouvé en 1831 dans la ville, d’où son nom.

En effet, les archéologues ont nommé les édifices découverts, en se référant à une oeuvre ou un objet caractéristique retrouvé sur place.
Cependant ici, pas de chance, c’était les os des habitants de la maison.
Malgré son nom peu engageant, elle possède un riche pavement de marbre, un atrium entièrement couvert (pièce centrale d’accueil des visiteurs), d’ailleurs sans l’habituel impluvium (bassin de récupération de l’eau de pluie), et comportant 2 nymphées ornés (bassins réservé au culte des nymphes).

  Retour en haut de page

Habitat d’Herculanum : maison de l’atrium à la mosaïque

Fermée pour travaux. Belle mosaïque à damiers noirs et blancs dans l’atrium. L’oecus (salon d’apparat) est divisé en 3 nefs. Le jardin comptait une véranda. Belles fresques dans les chambres.

Habitat d’Herculanum : maison de Neptune et Amphithrite

Habitat d'Herculanum : Mosaïque des noces de Neptune et AmphitriteUne boutique de vin était attenante à cette maison, bien conservée, avec encore le comptoir, les étagères de bois, les vases encastrés renfermant les fèves ou les pois chiches.
De plus, dans le triclinum d’été se trouvait une grande mosaïque représentant des chiens poursuivant un cerf. Mais ce qui retient l’attention des visiteurs, et comme on les comprend, c’est un mosaïque : La mosaïque des noces de Neptune et Amphitrite.

Cette mosaïque paraît lumineuse et en état de conservation satisfaisant. Elle est si lumineuse, parce qu’elle est faite en pâte de verre.

Habitat à Herculanum :  maison du Grand portail

A l’époque antique, le portail de briques était entièrement recouvert de stucs, avec chapiteau corinthien. La petite cour intérieure devait être charmante.

Si les fresques ont disparu des murs et que cette maison n’attire pas les visiteurs, entrez-y quand-même. Et surtout, regardez bien en vous approchant. Pourquoi ? Parce que le peu de petites fresques qui restent encore sur place sont absolument ravissantes et d’une grande finesse, bien qu’un peu délavées.

Habitat d’Herculanum : maison des cerfs

Habitat à Herculanum, la maison des cerfsFermée pour travaux. La maison des cerfs est l’une des plus riches villas d’Herculanum. Durant l’antiquité, elle se trouvait face à la mer toute proche.
Elle tire son nom des belles statues de son jardin, représentant des cerfs assaillis par des chiens (du moins à l’origine).
Le triclinium (salle à manger) renferme les plus belles fresques et le plus beau pavement d’Herculanum. De plus, de nombreuses autres pièces sont également décorées.

Habitat d’Herculanum : Maison du mobilier carbonisé

Habitat à Herculanum : maison au mobilier carboniséFermée pour travaux. En explorant cette maison, les archéologues ont fait une étonnante découverte. Vu le titre du chapitre et la photo, vous avez certainement deviné.

En effet, dans cette maison a été retrouvé un lit de bois carbonisé. Ce n’est pas la seule maison où on a pu retrouver ainsi du mobilier noirci et un peu consumé.

Habitat d’Herculanum : Maison du bicentenaire

Fermée pour travaux. Cette maison a été découverte en 1938, bicentenaire du début des fouilles d’Herculanum. Ainsi s’explique cette curieuse appellation.

Cette maison du bicentenaire possède un plan typique des villas romaines, digne d’intérêt. En outre, elle possédait de nombreuses et belles fresques, sur des sujets mythologiques. Ainsi, on retrouvait Dédale, Pasiphaé, Satyres, Bacchantes, Silène, etc.

Enfin, sachez qu’on aurait pu aussi la nommer la maison de la croix. Parce qu’en effet, on y a retrouvé une croix chrétienne. Les habitants du lieux faisaient donc partie des tout premiers chrétiens de l’antiquité romaine.

Habitat d’Herculanum : Maison du relief de Télèphe

Habitat à Herculanum : la maison du relief de Télèphe De suite, je vous dois une explication sur ce nom un peu obscur. Télèphe était le fils d’Hercule. Un bas-relief le représentant à été retrouvé dans cette maison. Donc, on l’appela la maison du (bas-)relief de Télèphe.
herculanum-maison-de-la-gemme-210Cette maison possède encore des colonnes recouvertes d’enduit rouge. Elle permet de se rendre compte de l’univers coloré dans lequel vivaient les habitants. On retrouve ce qui était autrefois un beau jardin. Surtout, cette maison possédait une belle terrasse, sur laquelle s’ouvraient plusieurs pièces richement décorées de marbres polychromes. En outre, on découvre encore les pièces pour domestiques et une étable au plafond bas.

Habitat d’Herculanum : Maison à la cloison de bois

Habitat d'Herculanum maison à la cloison de boisCette vaste maison possède encore un bel impluvium. On y a déposé un belle table en marbre, descendue de l’étage.
La maison avait été séparée en plusieurs logements et plusieurs ateliers. On y a ainsi retrouvé une presse en bois, assez complète et bien conservée, sans doute utilisée à presser les étoffes.

Mais ce qui fait aussi l’originalité de cette demeure, c’est la cloison en bois dont il reste 2 pans sur les 3 d’origine.

Habitat d’Herculanum : Maison à treillis en bois

Maison d'Herculanum : maison en opus craticiumCette maison se nomme aussi maison en opus craticium. En effet, ses deux noms sont tirés de  la méthode de construction à colombage, dite en opus craticium. Un treillis de bois et de roseaux sert d’ossature à la maçonnerie, par ailleurs consolidée par des lits de briques.

Notez également le portique en bois au premier étage, en avancée sur le trottoir et jusqu’à l’aplomb de la rue.

Cette maison était divisée en plusieurs logements. Elle comporte un puits commun dans la cour.

⇐ Retour à Herculanum

Share


Un avis

  1. J’adore votre post. Je vais le transferer a mon groupe sur twitter. Je suis certain qu’il vont l’aimer.


LAISSEZ VOTRE AVIS ↓ mais vos QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE svp

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.