Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Hôpital des poupées

L’hôpital des poupées est symbolique de la vie napolitaine. Laissez-moi vous raconter une très belle histoire.

L’hôpital des poupées

Au XIXe siècle, un certain Luigi Grassi était scénographe de théâtre. Il pratiquait aussi le théâtre de marionnettes. Son atelier se situait Via San Biagio di Librai, proche de la via del Duomo.

Hôpital des poupées à Naples ospedale delle bamboleOn le voyait souvent, habillé d’un tablier blanc maculé de couleurs, peindre des décors ou des marionnettes.

Un jour, une mère de famille entre dans son atelier avec une poupée cassée et lui demande de la réparer. Ce n’était pas le travail de Luigi Grassi de réparer les poupées des habitants. Mais il était napolitain. Donc, très social et ouvert aux autres. Aussi, connaissant bien le lien affectif de l’enfant avec une poupée ou une marionnette, il accepta de voir ce qu’il pourrait faire.

Du théâtre de marionnettes à l’hôpital des poupées

Hôpital des poupéesCe qu’il pouvait faire ? Il rendit la poupée encore plus belle et plus solide qu’elle n’était à l’origine. Je vous laisse imaginer la joie de l’enfant.

La mère, ravie, en parla autour d’elle. Les autres mères en parlèrent à leur tour. Et, de bouche à oreille, petit à petit, de nombreuses mères sont venues demander la réparation de poupée cassée.
Oh, ce n’était pas encore son activité principale, mais Luigi Grassi était de plus en plus accaparé par ces réparations.

L’activité se transmit à Michele (fils de Luigi), puis Luigi (fils de Michele). Ce second Luigi est important puisqu’il dut affronter la sombre et très difficile période de la guerre. Malgré cela, il parvint à maintenir son activité. Et l’activité de réparations de poupées devint son travail principal et bientôt, exclusif.

Et, vous vous en souvenez, comme Luigi Grassi était toujours en blouse blanche, comme d’ailleurs les autres personnes qui tinrent la boutique, on la surnomma l’hôpital des poupées.

L’activité s’est développée à la réparation d’objets de culte et de poupées de collections. Et c’est donc à la fois, un commerce de proximité pour les habitants et un atelier d’artisans experts, très recherché.

Tiziana Grassi de l'Hôpital des poupées à NaplesDe nos jours, c’est Tiziana Grassi (ici en photo) qui est en charge des opérations. Le mot opérations est fort à propos. Les réparations s’apparentent en effet à des opérations chirurgicales. Mais Tiziana sait être très accueillante lorsque que quelqu’un lui rend visite. Elle s’épanouit avec les enfants.

 

Quelques photos de Tiziana Grassi en activité :

Informations pratiques sur l’hôpital des poupées

Il s’agit d’un commerce, pas d’un musée. Merci de ne pas déranger les activités en cours si vous n’avez pas réservé votre visite.

Adresse
Via San Biagio dei librai 46
dans la cour du palais

Visites
L’hôpital des poupées accepte des visites. Poussez la porte et montez au premier étage avec des enfants. Vous ne serez pas déçus, du moins si quelqu’un peut traduire l’italien.

Horaires
Du lundi au vendredi, de 10h à 16h30.
Samedi de 10h à 15h

Site web officiel de l’ospedale delle bambole

Share


Un avis

  1. Merci pour la visite de votre atelier. C’était magique.
    J’en ai profité pour réaliser quelques photos, avec votre permission. Et j’en ai publiée une sur mon site et sur ma page Facebook en précisant votre adresse.

    http://www.jlcarels.be/
    https://www.facebook.com/jeanluc.carels

Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.