Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Les napolitains

Les napolitains sont, bien évidemment les habitants de Naples. Mais je voudrais en donner une autre définition.

Les napolitains sont des gens cosmopolites

NapolitainsNaples est un port et, comme toujours dans cette configuration économique, les napolitains ont toujours été en contact avec des populations étrangères, venues dans le passé pour conquérir le pays, ou commercer, ou simplement travailler sur place. Ce contact avec des gens différents a ouvert l’esprit des napolitains, sans doute davantage que dans certaines autres régions plus fermées.

Les napolitains sont des italiens… enfin, un peu

Les napolitains parlent l’italien et sont italiens. Oui, mais on peut dire aussi qu’ils parlent le napolitain et sont napolitains, peut-être avant d’être italiens. Ce n’est pas faire injure à l’unification (récente) de l’Italie mais, comme un peu partout, un certain esprit régionaliste demeure, tant par la personnalité du peuple napolitain attaché à son histoire, à ses terres et à ses traditions, que par la gestion de l’état italien, jugée trop « nordiste ». Les gens du Sud italien se sentent parfois délaissés par l’état, donc ils se sentent appartenir à une communauté régionale.

Les napolitains sont des gens très sociaux

Ah, ça, les napolitains sont des gens qui vivent dans une société solidaire. On les voit souvent s’entraider, soit dans le cadre de la famille, soit dans le cadre du voisinage, soit dans le cadre de l’amitié. Bref, le napolitain se place de lui-même dans un milieu auquel il appartient, qu’il défend et auquel il participe. Signe de cette intégration sociale, le napolitain fait de la rue, sa sortie quotidienne, son espace de rencontre. Il sort sa chaise sur le trottoir qui n’est pas toujours un lieu public mais davantage une cour commune, une grande salle à partager entre voisins. Les passants « étrangers » ne sont pas perçus comme des intrus dans leur espace commun, mais comme des amis éphémères.

Les napolitains sont des gens honnêtes

Ce n’est pas dans l’esprit napolitain d’arnaquer le touriste de passage. Les napolitains connaissent trop bien le prix des choses et les efforts nécessaires pour en disposer. Ils respecteront donc le visiteur inconnu, d’autant qu’ils sont eux-mêmes des visiteurs inconnus à l’étranger. En effet, ils voyagent beaucoup, de force ou de gré, et reçoivent les visiteurs comme ils aimeraient être reçus.

Les napolitains et la Camora

La Camora est cette organisation criminelle, tentaculaire et secrète qui sévit gravement dans la région. Cette mafia nuit terriblement aux napolitains qui en sont les premières victimes. Mais les touristes seront épargnés par ce fléau, ne fréquentant pas les mêmes lieux et n’étant pas d’un rapport suffisant. Visitez tranquille.

Les napolitains sont des gens admirables

Alors, des gens merveilleux, tous les napolitains ? Bien sûr, Naples connaît ses quartiers parfois difficiles, comme les hauteurs de Spagnoli ou certaines rues de la Sanità. Mais ne craignez pas pour votre vie. On ne vous coupera pas la gorge, même dans les ruelles sombres et étroites. S’il existe une délinquance, comme partout ailleurs, celle-ci n’est certainement pas majoritaire parmi les napolitains qui eux-mêmes en sont parfois victimes et la condamne, sans réserve.

Les napolitains se battent depuis des années dans un contexte économique difficile. Et pourtant, ils gardent toujours leur bonne humeur, leur honnêteté et leur sociabilité. Ce sont des gens de confiance et d’honneur.

 

Share



LAISSEZ VOTRE AVIS ↓ mais vos QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE svp

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.