Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Villes de la Côte amalfitaine

Les villes de la Côte amalfitaine, à part Positano, Amalfi et Ravello dont nous parlons séparément, ce sont Praiano, Atrani, Minori, Maiori et Cetara. Ce sont les petits bourgs qui longent la Costiera. Ils sont tous à flanc de montagne, plus ou moins envahis de touristes en été et, pour une raison ou une autre, ils méritent une visite.

Villes de la Côte amalfitaine : Praiano

Villes de la Côte amalfitaine : Praiano, Atrani, Minori, Maiori, CetaraAprès Positano, Praiano  vient nous surprendre. Ce village est situé entre Positano et Furore. Il est à flanc de coteaux avec par moment des pentes particulièrement abruptes, comme le montre notre photo.

Visiter Praino

Les pentes sont abruptes ? De ce fait, Praiano ne possède pratiquement pas d’habitations en bord de mer. Presque toute la ville est bordée de petites falaises.

En effet, Praiano présente un habitat en altitude. Néanmoins, la ville propose quelques accès vers le bord de mer.
C’est une station balnéaire agréable, avec son petit port et sa plage.

Le port de Praiano

Praiano sur la Côte amalfitaineLe petit port et la plage de Praiano sont très fréquentés et connus principalement des italiens. Une longue promenade côtière traverse terrasses de restaurants et criques enchanteresses.

A voir aussi à Praiano, son église San Luca, Saint Luc évangéliste, au toit de tuiles vernissées. Elle conserve des reliques du Saint.

Villes de la Côte amalfitaine : Atrani

Atrani parmi les Villes de la Côte amalfitaineAtrani est un bourg tranquille en bord de mer de la côte amalfitaine.

Ce petit bourg d’Atrani a grandi comme il pouvait, le long de la rivière des dragons, enserré entre les flancs de la montagne. Les rues se transforment parfois en escaliers. En montant ces escaliers, on se rend compte que certains débouchent sur d’autres ruelles, et d’autres… chez des particuliers.
Les habitants d’Atrani , à mesure que leur famille grandissait, ajoutaient des pièces à leur habitat. Ils les ajoutaient où ils pouvaient, comme ils pouvaient. Ce qui donne une configuration d’apparence anarchique à l’enchevêtrement des maisons.

Atrani, encore un village de pêcheurs

Atrani a été et reste encore un petit village de pêcheurs. Le soir, quelques barques partent encore pour une pêche au lamparo, comprenez à la lanterne. En effet, les pêcheurs attirent les poissons par une lumière placées au-dessus de l’eau sur leur bateau et les ramassent dans leurs filets.

Atrani est une bourg qu’il est agréable de visiter.

Villes de la Côte amalfitaine : Maiori

Située sur la côte amalfitaine dans la province de Salerne, Maiori compte environ 6000 habitants, pour un territoire d’environ 16 km2.

Maiori parmi les villes de la Côte amalfitaine

Maiori prend son nom du fleuve qui y coule, anciennement appelé en latin « Reghinna Maior ».

Visite de Maiori

Sa promenade du bord de mer, où il est particulièrement agréable de flâner quelle que soit la saison, est la plus longue de la côte amalfitaine. Il faut en profiter car de nombreuses villes de la côte n’ont qu’un accès restreint à la mer du fait du relief. A Maiori, on se promène sous les platanes ou les pins parasols, longeant les immenses plages et le petit port.
L’été, la ville est pleine d’agitation, de par ses touristes étrangers bien sûr, ou les résidents de la région, qui viennent profiter de la plage. Celle-ci est constituée, en grande partie, de plages aménagées, mais entrecoupées de plages libres, comme cela se pratique en Italie.

La fête de Santa Maria a mare à Mairoi

Selon la tradition, Maiori fête la Madonna Santa Maria a mare, le 15 août et fête la procession en partant de la Collegiata Santa Maria a Mare.

Pour ces quelques jours de fêtes, la ville est animée par des concerts de divers artistes locaux (chanteurs, humoristes etc ….). On y trouve aussi des bancarelles, c’est-à-dire des stands d’exposants vendant de tout et de rien. Egalement, les boutiques locales sont ouvertes sur une amplitude horaire plus vaste. Et ne l’oublions pas, Maiori est connue aussi pour son magnifique feu d’artifices, tiré à partir de bateaux en pleine mer.

Durant la période estivale on peut également apprécier les différentes expositions (peintures, cartes postales anciennes, photos, etc) dans les jardins du Palazzo Mezzacapo.

Villes de la Côte amalfitaine : Cetara

Cetara est resté un petit bourg de pêcheurs en bord de mer. Discret, c’est ce qui fait son charme, on se retrouve dans une Italie du plaisir de vivre, malgré l’affluence touristique de la Côte amalfitaine.

Villes de la Côte amalfitaine : Cetara

← Retour sur la côte amalfitaine

Share



LAISSEZ VOTRE AVIS ↓ mais vos QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE svp

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.