Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Visiter la Villa de Poppée à Oplontis

Visiter la villa de Poppée à Oplontis est, pour certains, un complément indispensable aux visites archéologiques de Pompéi et Herculanum.

On pénètre dans la villa après avoir descendu un escalier. On observe alors, avec stupéfaction, l’épaisseur de l’ensevelissement de la villa. Les spécialistes observeront qu’on entre désormais par l’arrière de la villa, l’entrée d’origine étant située à l’opposé.
Les fresques y sont admirables. D’ailleurs, je vous donne ici une première clé de lecture : Notez un peu partout la présence de paons. Ce paon est l’animal attaché à la déesse Junon, épouse de Jupiter. Ainsi, en représentant des paons dans cette demeure, les artistes ont créé un parallèle entre Junon épouse de Jupiter et Poppée épouse de Néron.

Visiter la Villa de Poppée : Fresques de l’atrium

Visiter la villa de Poppée à Oplontis : l'atriumOn pénètre rapidement dans l’Atrium (numéroté 1), ce « hall d’accueil » romain, généralement doté d’un impluvium, c’est-à-dire un bassin intérieur de récupération des eaux de pluie. On est de suite saisi par l’immense fresque qui couvre entièrement le mur latéral.
Elle est typique du 2e style, découpant la surface du mur en de multiples trompe-l’oeil, créant de fausses portes, des embrasures fictives, des colonnes ou des marches, bref, tout un décor qui habille le mur.
Mais, je vous donne une autre information précieuses, regardez bien. Vous découvrez des éléments vivants dans ce décors de fausses pierres : ici, une torche sur les marches de la double porte, au centre, là, des portraits dans les médaillons.

Visiter la Villa de Poppée : La cuisine

La cuisine (numérotée 2) est intéressante dans la mesure où ces pièces sont peu nombreuses à pouvoir être visitées. Ici, on cuisait les aliments au-dessus d’une paillasse. Les buches étaient entreposées dans les demi-lunes sous la paillasse. Il était même prévu un système d’écoulement des eaux usées, qui étaient jetées dans le petit bassin encore visible. Les domestiques habitaient une soupente aménagée au-dessus de la cuisine.

Visiter la Villa de Poppée : Les thermes privés

villa-de-poppee-oplonti-409Les thermes privés romains étaient généralement composés de bain chauds, tièdes et froids.
Le caldarium (numéroté 3), c’est-à-dire le bain chaud, faisait partie des thermes privés de la villa. On y observe de belles fresques, notamment une scène d’Hercule au jardin des Hespérides.
Le tepidarium (numéroté 4), c’est-à-dire le bain tiède, comporte encore quelques fresques, notamment de petits oiseaux sur fond noir.

Visiter la Villa de Poppée : Le grand salon

Grand salon de la villa de Poppée à OplontisCe grand salon (numéroté 5) était sans doute un merveille. Non seulement les fresques embellissent les murs, avec notamment une représentation non pas d’Apollon directement, mais la représentation d’un sanctuaire qui lui serait dédié. Un peu comme si l’on se trouvait à l’intérieur même du sanctuaire. Comment sait-on qu’il s’agit d’un sanctuaire d’Apollon ? Par le trépied donné par Apollon aux plus sages des êtres humains afin que la Pythie puisse y prononcer son oracle. De plus, ce grand salon était ouvert sur le côté sud, donnant sur la mer.
villa-de-poppee-oplonti-volets-calcines-386Notez aussi la finesse d’exécution des paons ou des masques.

< C’est également dans cette pièce qu’on peut observer des volets de bois carbonisés, encore en place. Par manque d’air, le bois n’a pas entièrement brûlé, étouffé sous les monceaux de pierres volcaniques.

Autres photos de la villa de Poppée

 

Suite de la visite de la Villa de Poppée

Retour à la Villa de Poppée à Oplontis

 

Share


Merci de ne pas poser de questions ici mais sur le FORUM ITALIE svp

Pas de questions ici mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.