L’art du piqué à Naples

L’art du piqué à Naples ? De quoi s’agit-il ?
Vous connaissez l’école napolitaine de peinture, la porcelaine de Capodimonte, les oeuvres napolitaines de Caravage, Bernini, sans vouloir remonter aux arts antiques, partout présents en Campanie.
Les plus aguerris connaissent aussi l’ancien travail artisanal du corail.
Mais, connaissez-vous l’art du piqué ?

L’art du piqué à Naples

Entre autres matières, les artistes napolitains ont travaillé l’écaille, notamment de tortue. Si vous savez que tortue se dit tartaruga en italien, vous comprendrez qu’on les appela les tartarugari.
Les plus célèbres d’entre eux furent Giuseppe et Gennaro Sarao, père et fils.
Leur art consiste à décoré avec des fils d’or un objet en écaille, parfois allié à de la nacre. Je vous passe les détails techniques que j’emprunte à la revue La tribune de l’art  : “le « clouté d’or » (ou « piqué-point ») permet d’obtenir un décor en pointillé défini par de petits trous remplis d’un fil d’or. Le « coulé » consiste à incruster ce même fil d’or dans des rainures tracées dans l’écaille. L’ « incrusté » utilise le métal (or ou argent) sous forme de petites plaques. Enfin le « brodé » réunit les trois techniques pour les pièces les plus luxueuses”.

L’art du piqué à Naples entre 1720 et 1760

C’est en effet sous le règne de Charles de Bourbon (vous vous souvenez que si l’on parle de Bourbon à Naples, il s’agit des Bourbon d’Espagne), que cet art se développa considérablement. Les tartarugari créèrent ainsi de nombreux petits objets : pots, tabatières, pommeaux de canne, etc.
Mais ils réussirent aussi à créer des pièces extrarodinaires de technicité ou de dimensions : des miroirs, des tables, des plateaux de jeux, de grands plats ou encore des carafes.
Cet art périclita ensuite et ne se trouve plus guère que dans les musées. Sauf en livre et à Paris.

Le livre Complètement piqué

Ce livre est une merveille de qualité documentaire et de reproductions photographiques.  Tous les amateurs d’art seront intéressés.

L’exposition-vente Complètement Piqué

Une vente exceptionnelle a lieu, intitulée “Complètement Piqué. Le fol art de l’écaille à la Cour de Naples »
du 12 septembre au 8 décembre 2018
Galerie J. Kugel
25, quai Anatole France, 75007 Paris.

Ouvert du lundi au samedi, de 10h30 à 19h.

Lire l’article de La Tribune de l’art

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.