Pizza sospesa

La pizza sospesa, une idée napolitaine à développer partout. Appel aux pizzerias du monde.

Nous connaissons tous le “café partagé”, que les napolitains appellent le “caffè sospeso”. En France, on a tenté la “baguette partagée”, c’est-à-dire que le client paie ce qu’il consomme + le même produit pour un client démuni. Ce client démuni, on ne le connaît pas. Il passera plus tard et notre petit geste anonyme servira à qui en aura besoin.

C’est un formidable esprit de solidarité qui a pris naissance, entre autres… à Naples, bien sûr.

La pizza sospesa

Pizza sospesaMais, une banquière s’étant retirée du monde de la finance, ouvrit une pizzeria à Philadelphia, Pensylvanie (USA). Son rêve.
Et, l’un de ses clients eut l’idée d’élargir le “caffè sospeso”, le café offert à un démuni, d’élargir donc à son activité : la pizza.
Et quelle ne fut pas leur surprise, de constater que de nombreux clients participèrent à cette opération de partage. Les dons de pizzas étaient consignés sur de simples post-it.
Ainsi, le tableau prévu à cet effet fut rapidement couvert de post-it, offrant autant de pizzas aux démunis du quartier.

Et pourquoi pas adopter ce système de Pizza sospesa ?

Cette opération, on l’a compris, ne coûte rien à l’établissement, à part un tableau où accrocher les post-it. Certains utilisent directement un tableau noir et de la craie.
Bref, rien de plus simple.

Et pour le client qui paie un petit repas à un démuni, ce n’est pas ruineux, non plus. Un petit geste qui marque une solidarité remarquable, qui relie les habitants et assure ainsi une certaine homogénéité de la communauté.

Alors, Pizzerias, bougez, procurez-vous un tableau et annoncez cette possibilité. Et chers lecteurs, clients de café ou de pizzerias, exigez de pouvoir régler un café, une pizza pour un démuni.

Article inspiré du site storienapoli.it

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.